Retour
Qu'est-ce que l'Ethereum ?
Éducation

Qu'est-ce que l'Ethereum ?

En 2008, on assiste à la naissance de l’économie virtuelle avec l’arrivée de deux concepts innovants et révolutionnaires : la blockchain et la cryptomonnaie. Ces concepts ont été créées par Satoshi Nakamoto et sont destinées à coordonner des transactions décentralisées grâce à un système informatique. Sa décentralisation vis-à-vis des Banques Centrales permet une rapidité des transactions et des frais de transaction moindres par rapport au système financier traditionnel.

Napoleon Group
25/6/2021

Quelques années plus tard, un jeune programmeur nommé Vitalik Buterin décèle une possibilité de perfectionner le fonctionnement Bitcoin. Ce Canadian de 17 ans décide alors d’utiliser ce système monétaire pour l’appliquer à différents types d’applications et pas seulement aux transactions. Ce nouveau système est baptisé Euthereum.

La blockchain Ethereum est lancé en 2015, la devise virtuelle sur laquelle repose cette chaîne de blocs s’appelle l’Ether (ETH). Cette blockchain est hébergée sur un réseau d’ordinateurs à haute puissance de calcul à travers le monde. Chaque ordinateur a un accès totalement transparent à cette blockchain et sa modification dépend obligatoirement d’un accord majoritaire des membres du réseau.

À l’inverse de son prédécesseur Bitcoin, L’Ethereum ne se limite pas aux transactions financières. Ainsi, ce serveur distribué permet d’exécuter tout type de programme ou d’application, sans le risque d’être contrôlé, arrêté ou censuré. Avec suffisamment de temps et de mémoire, il est capable de résoudre n’importe quel problème de calcul, aussi complexe soit-il.

Comment est créée la monnaie Ether ?

À l’instar de l’actif numérique Bitcoin, la création d’Éther revient à utiliser la puissance de calcul d’un réseau d’ordinateurs au service de sa blockchain Ethereum. L’objectif de ces ordinateurs étant de valider chaque transaction émise, en résolvant des algorithmes cryptographiques. Le résultat obtenu se nomme la « preuve de travail » et forme un nouveau bloc. L’ensemble du processus consiste à « miner ». Pour chaque nouveau bloc intégré, le mineur reçoit une récompense monétaire de 2 ETH.

Contrairement au minage de Bitcoin qui nécessite environ 10 minutes de travail, un nouveau bloc d’Ethereum est généré en seulement une quinzaine de secondes.

La différence entre Euthereum et Bitcoin ?

Le Bitcoin est la première crypto-monnaie à avoir vu le jour, elle est aujourd’hui une référence en termes de monnaie numérique. Tout comme l'Ether, cette monnaie électronique est basée sur la technologie de la blockchain, permettant de mettre en relation et coordonner des utilisateurs sans parti central. Un système décentralisé reposant sur le fonctionnement du pair-à-pair, avec historique de toutes les transactions (transferts de Bitcoins entre détenteurs et acheteurs).

Le Bitcoin (BTC) repose sur la blockchain de première génération. Un système relativement incomplexe qui tend à devenir obsolète au vu des nouvelles technologies naissantes. Euthereum repose, quant à lui, sur la première blockchain de seconde génération.  L’Ethereum fonctionne de manière similaire à la blockchain Bitcoin. Tous deux fonctionnent sur un principe de décentralisation avec historiques des transactions. Mais ces deux générations de blockchain révèlent des divergences, dont chacune à ses avantages et ses inconvénients. Les principales différences résident dans les notions de Smart Contacts et de Dapps seulement présentes pour la blockchain Euthereum,

Ethereum n’est pas pour autant une blockchain concurrente de Bitcoin. Ce sont deux systèmes et deux idéologies différentes. Le Bitcoin se concentre sur la volonté de décentraliser le domaine monétaire. Tandis que l’Ethereum ne se limite pas à la gestion d’un système financier, elle a pour objectif de créer un nouvel environnement web décentralisé.

Outre les divergences fonctionnelles, le système de régulation n’est pas le même pour Bitcoin et Ethereum. Tandis que le nombre de Bitcoins total en circulation est limité à 21 millions. Le nombre d’Ether est limité à 18 millions par an. Une stratégie différente permettant de limiter une adoption massive et éviter le phénomène d’inflation.

Que sont les Dapps et Smarts Contacts ?

Comme évoqué, le réseau blockchain d’Ethereum offre la possibilité de créer et déployer des applications décentralisées. Au même titre que le système de transaction, ces « dapps » sont stockés et alimentés sur la blockchain. À l’inverse des applications traditionnelles, ces logiciels « open-source » n’ont pas besoin d’intermédiaire pour fonctionner, ils sont gouvernés de manière autonome.  

Ces dapps fonctionnent sur la base de contrats intelligents (aussi appelé « Smart Contrats »), ce mécanisme permet de réaliser des actions préféfinies entre les différentes parties prenantes. De cette façon, les transactions déclenchées dépendent d’un algorithme défini en amont, pour faciliter les échanges de contenus, d’actions ou d’argent.

Les Smart Contacts permettent alors de garantir le respect des termes contractuels et d’empêcher une modification en cours d’exécution. Les développeurs doivent payer en Ether pour développer ces smart contracts sur la blockchain Ethereum

Comment acheter des Ether ?

Pour investir dans des tokens Ether (ETH), le plus simple est de créer un compte sur une plateforme de trading dédiée. Ces plateformes d’échanges jouent le rôle d’intermédiaire afin de mettre en relation acheteurs et vendeurs de monnaies virtuelles. Elles offrent aussi une analyse technique des cours en monnaie fiduciaire (USD, EUR ou GBP). Les jetons Ethereum achetés sont conservés dans un portefeuille numérique sécurisé.

Un grand nombre de plateformes permettent à chaque utilisateur d’acheter ou vendre des Ether (ETH), dont les plus connues sont Binance, Kraken, Etoro, Bitpanda, Coinbase, etc. Chacune possède un certain panel de devises, plus ou moins important.

Avant de commencer à échanger de la monnaie virtuelle sur une plateforme il convient de se renseigner sur certaines caractéristiques qui leur sont propres : la liquidité, la sécurité, les frais et l’expérience utilisateur.

Les détenteurs d’Ether peuvent conserver leurs jetons sur du long terme dans l’optique de générer des profits, les utiliser comme moyen de paiement direct ou bien les vendre en échange de monnaie physique.

La valeur de l'Ether

Étant indépendant des institutions financières, le prix de l’Ether ne subit pas l’inflation du marché boursier, mais sa valeur est affectée par les fluctuations de l’offre et le demande. Comme l’ensemble des crypto-monnaies présentent sur le marché, l’Ether est extrêmement volatile. Sa valeur peut chuter ou croître de manière vertigineuse en quelques heures, voire quelques minutes. Il s’agit alors de rester prudent face à la volatilité de ce marché virtuel, particulièrement pour un investisseur débutant.

Différents facteurs ont alors un impact sur sa valeur. D’abord les médias, puisqu’une couverture négative concernant sa sécurité et sa longévité dans le temps peut avoir un impact sur le taux d’intérêt. Les avancées technologiques ont également un rôle fondamental dans la valeur de l’Ethereum, son intégration à des plateformes de crowdfunding ou des systèmes de paiement permet d'étendre sa demande.

Aujourd’hui, la valeur de l’Euthereum s’élève à plus de 2000€ et valait environ 100€ début 2020. Son prix semble en constante hausse depuis sa création, notamment grâce à l’intérêt grandissant des firmes multinationales pour cette monnaie numérique. Elle est aujourd’hui la deuxième devise virtuelle la plus prometteuse en termes de capitalisation, après l’emblématique Bitcoin.

Les nombreux rapports d’analystes et experts prédisent un avenir encourageant pour l’Euthereum. En effet, elle semble encore qu’au début de sa croissance et prévoient de belles perspectives pour ses investisseurs.

source :
Napoleon Group

Recevez les dernières news

Abonnez-vous à notre Newsletter. Vous retrouverez de manière régulière un point sur le marché des crypto-actifs, un focus altcoins et les dernières actualités.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.